[./confrf.html]
[./index.html]
[./index.html]
[http://www.tibet-info.net/www/]
[http://www.tibet.ca/fr/newsroom/]
[Web Creator] [LMSOFT]

Lettre de Matthieu Ricard à Kofi Annan, 26 avril 1998




 


Son Excellence le Secrétaire Général Kofi Annan

Nations Unies

New York




Votre Excellence,


Si la loi internationale possède une certaine valeur, s’il vous plaît, veuillez l’appliquer au Tibet. Si elle n’a aucune valeur, dites-le.

Si la déclaration des droits humains est universelle, s’il vous plaît, n’excluez pas le Tibet. Si elle ne l’est pas, dites-le.

À Genève, la Commission des droits de l’homme des Nations-Unies a discuté toute la journée et pendant plusieurs semaines, les détentions arbitraires, les enfreintes aux libertés et autres violations flagrantes des droits humains qui ont eu lieu au Nigéria, au Soudan, au Kossovo ainsi qu’à d’autres endroits.

Les pays membres ont décidé de ne pas parler des violations tragiques des droits humains au Tibet. C’est un exemple complètement consternant de deux poids deux mesures. Les Tibétains sont-ils des êtres moins humains que les autres ?

Les  États-Unis et l’Europe ont affirmé que le dossier de la Chine sur les droits de l’homme s’était amélioré. Quatre mil cinq cents peines de mort ont été prononcées et des millions de personnes continuent de peiner dans des camps de travail aussi appelés laogai. La libération de quelques dissidents célèbres constitue un trop petit pansement pour couvrir une aussi grande souffrance.

Si l’occupation chinoise du Tibet est légitime, pourquoi la Chine devrait-elle se sentir contrariée que le sujet soit discuté aux Nations-Unies ? Si ce n’est pas légitime, n’est-ce pas le rôle des Nations-Unies d’apporter la justice?

La Commissaire aux droits de l’homme des Nations-Unies, Mary Robinson, a affirmé qu’elle soulèverait la question du Tibet lorsqu’elle visiterait la chine l’automne prochain. Espérer adoucir un régime totalitaire est une excellente ambition mais beaucoup ont essayé en vain.

Le véritable enjeu serait que les Nations-Unies examinent le statut du Tibet à la lumière de la charte des Nations Unies en accord avec la loi internationale. Des mots de réconfort représentent un bien mince apport lorsqu’ils sont adressés à une nation à l’agonie. 




Matthieu Ricard, Ph-D
Chevalier de l’Ordre National du Mérite
P.O. Box 136, Kathmandou, Népal

  
MATTHIEU RICARD



L’HOMME LE PLUS HEUREUX DU MONDE

GRÂCE À L'ENTRAÎNEMENT DE SON ESPRIT

AVEC DES MAÎTRES BOUDDHISTES TIBÉTAINS AUTHENTIQUES


Mantra of the Buddha of Compassion

Om mani padmé houng HRI



Mantra of the Buddha Shâkyamuni

Om mouni mouni mahâmounayé sôhâ